Accueil > Actualités de la formation et des événements juridiques > Les évolutions du métier de secrétaire juridique...


Ils ou elles sont indispensables à la bonne marche du cabinet d’avocat... Comment leurs tâches ont-elles évolué ? Pourquoi la formation est-elle primordiale ?

En matière d’évolution, on peut dire que la profession de secrétaire (ou assistant juridique) est en pleine mutation.

On l’observe déjà à l’époque de l’arrivée de l’informatique, en remplacement de la machine à écrire. Puis, à l’arrivée des machines à dicter qui a définitivement facilité le travail de re-transcription.
Enfin, les logiciels de gestion ont également permis de gagner du temps.

Les gains sont aujourd’hui mesurables dans l’organisation et la gestion du cabinet, laissant à la/au secrétaire ou à l’assistant(e), le temps de s’impliquer un peu plus dans des tâches de coordination ou dans des dossiers juridiques.

Thierry Blaise, directeur de l’école Enadep (Ecole Nationale de Droit et de Procédure), nous éclaire sur les enjeux : « Évoluer en confort dans une structure, c’est choisir des modèles fiables, connaitre les processus d’élaboration des actes et documents juridiques et appréhender les risques d’erreurs, le tout dans des délais d’exécution brefs, garants de la pérennité du cabinet ».

On prédit même la disparition du clavier d’ici quelques années, grâce aux logiciels de reconnaissance vocale.
Thierry Blaise insiste : « Les cabinets d’avocats ont majoritairement recours à l’informatique, dans des domaines d’applications de plus en plus nombreux. Ces applications requièrent que les personnels soient de mieux en mieux formés à l’utilisation de ces outils, aptes à surmonter leurs évolutions successives, tout en disposant des compétences processuelles leur permettant de contrôler leurs tâches et d’anticiper la réalisation de celles-ci. »

En lire davantage ici sur le Village de la justice...




Dernière mise à jour de cette page : 11 novembre 2013 | Tous droits de reproduction réservés Agenda-juridique.fr.